La personne derrière inTERREaction

Pour l’instant cette entreprise n’a qu’un seul employé, mais il a beaucoup d’ambitions. Je m’apelle Aleks Evtimov et je suis créateur et manager d’interreaction.eu, moretreeslessassholes.org ainsi que des pages sociales associées : More Trees Less Assholes, Plus d’Arbres Moins de Connards et autres. Mon travail consiste principalement à la création et curation de toutes formes de contenu et à l’organisation de campagnes de sensibilisation. Je collabore avec d’autres créateurs et organisations qui sollicitent mes services et mes conseils, ou qui coopèrent avec moi dans le cadre d’objectifs communs.

Pourquoi moi?

Je n’ai pas un diplôme de Facebook, et mes études supérieures en droit belge ne me servent pas vraiment dans le cadre de mon travail. Comme un enfant qui apprend à marcher, j’ai appris en essayant et en échouant. Je suis impliqué dans la sensibilisation sur Facebook depuis 2013 et durant ce temps j’ai appris à déchiffrer continuellement l’intersection du côté technique et social de Facebook.

J'aime la nature

J'ai réussi à préserver une partie de mon âme d'enfant et je continue à entretenir ma fascination avec le monde vivant. J'aime les forêts, les montagnes, les rivières et les océans et tout ce qu'y habite. Mon âge et le contexte de la crise écologique, ont transformé cet amour naturel en une volonté d'agir pour protéger les écosystèmes terrestres.


 

J'aime les humains

Mon amour pour la faune et la flore n'est pas suffisant pour expliquer mon implication dans la lutte pour protéger la nature. Avant toute chose je suis concerné par l'impact désastreux de la crise écologique sur la société humaine et notamment sur ses membres les plus vulnérables.


 

J'aime les réseaux

Malgré tous leurs défauts, les réseaux sociaux sont probablement l'outil le plus puissant dans le combat écologique. Cette capacité de communication sans précédent ne doit pas être sous-estimée. Nous devons utiliser toutes ces nouvelles plateformes d'une manière stratégique dans le but de nous informer, organiser et mobiliser.


 

inTERREaction, c’est quoi?

‘‘Interreaction’ est le surnom français de ‘The Pieces Fit’, une entreprise bruxelloise de réseaux sociaux ayant comme objectif principal de sensibiliser le public à la crise environnementale. En tissant des liens avec des auteurs, des activistes, des ONG’s, des artistes, des entreprises éco-responsables et une audience de personnes engagées, je tente d’animer le débat sur les sujets liés aux problèmes et aux alternatives écologiques. Les réseaux sociaux sont l’outil principal permettant d’instiguer le changement de paradigme dont l’humanité a besoin pour éviter d’une part, l’effondrement dramatique des écosystèmes et d’autre part, l’extinction de l’espèce humaine. Pour y parvenir, il nous faut apprendre à maîtriser les réseaux sociaux afin de faire entendre notre voix, dans un espace virtuel devenant de plus en plus bruyant et monopolisé par les grosses firmes.

Dans quel but?

Aucune action raisonnable ne peut débuter sans une prise de conscience, et aucune information ne peut impacter le monde sauf si une action l’objective. Le contenu que je crée, les projets que je soutiens et les partenaires avec lesquels je travaille, sont orientés vers la sensibilisation, l’engagement et l’action efficace.

Action individuelle et action collective

L’impact qu’une personne a en agissant peut sembler négligeable, mais quand des milliers ou des millions de personnes à travers le monde décident d’agir en synchronie, les conséquences des actions et des choix prennent une toute autre ampleur et remodèlent la civilisation de bas en haut. En changeant nos habitudes individuelles, nous donnons vie à nos propres valeurs. La société consumériste ne disparaîtra pas du jour du lendemain, malgré tout, notre apport et notre contribution à cette société peut changer radicalement.  Il n’est pas évident d’imaginer une société différente sans imaginer des individus différents.

Ceci dit, il faut reconnaître que nos choix individuels sont limités. Il nous faut être conscients de l’existence de ces limites et celles-ci ne doivent pas nous décourager à agir. Nous n’allons pas résoudre la crise écologique juste à travers un changement d’habitudes, ni éliminer la pauvreté ou mettre fin aux guerres si nous n’utilisons pas nos institutions nationales et internationales. Nous devons nous unir autour de décisions politiques concrètes et nous battre pour convaincre nos concitoyens que ces politiques seront bénéfiques pour le bien-être de tout le monde.Nos visions idéologiques semblent profondément différentes, mais au fond nous partageons tous une grande partie de nos valeurs. Ces dernières peuvent être revêtues de politiques innovantes et avant-gardistes, qui nous permettraient de repartir sur de nouvelles bases vers un monde plus durable et plus juste.

 

Contactez-moi

Change the color to match your brand or vision, add your logo, choose the perfect layout, modify menu settings and more.

    Name (required)

    Email (required)

    Message